Retrouvez nous sur

Saut de classe, comment savoir?

La section des enfants... devenus grands.

Saut de classe, comment savoir?

Messagede Daph » 25 Oct 2010, 18:33

Bonsoir,
j'ai besoin de vos lumières...
Voilà, nous avons rencontré cet après midi les instits de nos filles dans le cadre de réunions individuelles parents-professeurs.
Si notre grande louloute ne pose ni problème ni question, nous somme face à un dilemme concernant la petite.

Elle est en première primaire et son institutrice craint qu'elle ne s'ennuie et ne perde son temps car elle a un bagage assez important et est très demandeuse. Elle l'a testée et pense qu'elle est prête à passer dans la classe supérieure.
Nous pensons aussi que d'un point de vue purement scolaire, ce serait plus stimulant pour elle. Cependant, nous craignons que ce changement n'ait un impact négatif sur sa vie sociale. Elle est extrêmement bien intégrée dans sa classe actuelle (elle connait la plupart des enfants depuis qu'elle a 2 ans 1/2) et nous craignons qu'elle ne rencontre des difficultés d'adaptation dans une autre classe. Je crains aussi qu'elle ne se retrouve avec une image de "singe savant" et qu'elle ne soit exclue.

Donc, pour nous aider à peser le pour et le contre, nous aimerions rencontrer un(e) professionnel(le) qui pourrait analyser sa personnalité et estimer quelle serait la meilleure solution pour elle.
Par contre, nous ne connaissons rien ni personne dans ce domaine. Devons-nous aller voir un pédo-psy ou y a t'il des personnes plus "spécialisées" dans ce genre de question?
L'une d'entre vous aurait un nom/ une structure Ă  nous conseiller sur Bruxelles :?:

C'est une décision qui pourrait avoir des conséquences importantes pour elle; je voudrais mettre les chances de notre côté pour qu'on ne se plante pas...

Merci de votre aide :wink:
Daph
 
Messages: 76
Inscription: 19 Sep 2010, 20:32

Messagede pomponette » 25 Oct 2010, 22:24

bonsoir,

Est-ce que ta petite s'ennuie en classe? tu perçois des signes de malaises comme son comportement en classe, ou autres signes de souffrances?

sinon, moi, je dirais, que mĂŞme si elle "plane" un peu dans son niveau parce qu'elle a beaucoup d'acquis, ce n'est pas urgent de la changer de tout son petit univers oĂą elle est bien!

une seule chose compte, c'est qu'elle soit bien!!
le reste, c'est pas important, qu'elle soit stimulée plus ou pas, tant qu'elle ne dépérit pas...

ma petite soeur a aujourd'hui 13 ans (tout toute petite soeur :wink: ), et sa mère ( ma marâtre :lol: ), avait refusé qu'elle saute une classe et elle dit en être très heureuse aujourd'hui car elle est toujours aussi brillante, mais en plus elle fait du violon, du cheval, une option cinéma, participe au journal de l'école et surtout s'éclate!
elle aurait peut-être suivi une classe au dessus, c'est certain, mais pas en faisant tout ce qu'elle fait en parallèle avec autant de plaisir.

alors, tu as raison de demander conseil Ă  des professionnels, mais Ă©coute surtout ton coeur et les sensations de ta petite!

bon courage! :wink:
On m'a souvent dit: "Si tu as besoin d'une main pour t'aider.... elle est au bout de ton bras!"

Image
cyber-marraine du p'tit bout d'Lison!
Avatar de l’utilisateur
pomponette
 
Messages: 2500
Inscription: 14 DĂ©c 2005, 21:49
Localisation: oĂą suis-je? qui me parle?

Messagede Craquette's mum » 26 Oct 2010, 12:50

je suis tout a fait d'acc avec pomponette.

si aujourd'hui on me disait que ma fille doit sauter une classe, je ne le ferai pas.

si vraiment il y a signe de malaise je comprend sinon je n'aime pas le principe de vouloir toujours faire plus, surtout en primaire....ça fait seulement 1.5 mois qu'elle est a l'école...pffiouuuuuuu
Maman de la craquette ( 07/09/06), du petit sumo ( 21/02/10) et belle-maman à plein temps des 2 gnomes de chéri ( 14 et 12 ans)
Avatar de l’utilisateur
Craquette's mum
 
Messages: 14749
Inscription: 17 Mar 2004, 13:16
Localisation: Basse normandie

Messagede Mig » 26 Oct 2010, 13:16

Tout pareil !

Et l'an prochain, la mettre eventuellement dans une classe double niveaux, comme ca, si elle s'ennuie, HOP, elle bascule dans le niveau superieur, sans changer de copains/copines.

Bises.

Mig.
3 minettes (6 ans, 3 ans, 1 an).
Mig
 
Messages: 4305
Inscription: 28 Avr 2004, 13:34
Localisation: au centre du girl power !!

Messagede Dublin » 26 Oct 2010, 14:35

Les classes double nieaux y en a pas des masses Ă  Bruxelles.

Daph, tu n'as eu que l'avis de l'instit? Pas de tests au PMS? Est-ce qu'elle a vite terminé les tâches demandées en classe? Ses travaux sont-ils soignés, corrects? Demande-t-elle plus de travail à faire? Que fait l'instit quand/si elle voit ta fille s'ennuyer?

Dans la classe de mon aîné, l'an dernier, il y avait une petite fille qui avait systématiquement terminé tout avant les autres et avait tout correct la plupart du temps. La maîtresse lui donnait des exercices de dépassement mais malgré cela, cette petite fille s'ennuyait. Les parents ont été convoqués et on leur a proposé de lui faire sauter une année. La maman est enseignante et elle a fort hésité. Finalement, ils ont accepté la proposition du corps professoral et ne le regrettent pas du tout. La petite fille s'est super bien intégrée dans sa nouvelle classe et joue aussi bien avec les enfants de son âge qu'avec ceux de sa classe.

Et elle qu'en pense-t-elle?

Bises!
Dublin
 
Messages: 5226
Inscription: 10 Avr 2007, 15:03

Messagede Daph » 26 Oct 2010, 17:48

Merci pour vos avis les filles!
Alors en vrac,
effectivement, une classe à double niveau serait l'idéal mais, en effet, à Bruxelles ça ne court pas les rues...

Elle n'est pas en souffrance en classe car elle se plait beaucoup avec ses copains mais elle est demandeuse de plus en termes d'apprentissage. Pour le moment, elle fait une fixette sur les multiplications... :mrgreen:

Son instit est prête à lui donner du travail en plus car, effectivement, elle termine très vite et elle a toujours tout juste. Cependant, elle juge que ce n'est pas vraiment une solution et que le problème se reproduira d'année en année. Et, en effet, le problème s'est déjà posé l'année dernière mais nous avons dit niet d'office, pensant que la faire passer de maternelle en primaires en cours d'années (pas même cour de récré et pas mêmes horaires) était vraiment trop "rude".

Nous n'avons pas encore eu de contacts avec le PMS mais je pense mes contacter.

Depuis mon post initial, nous en avons parlé avec la puce (enfin, son père, moi j'aurais préféré d'abord réfléchir à la façon d'aborder le sujet...) et, clairement, elle ne souhaite pas changer de classe. Nous allons continuer à faire le tour de la question mais franchement, je me vois mal la forcer si elle se sent bien actuellement!

Encore merci pour vos pistes de réflection :D

Daph
Daph
 
Messages: 76
Inscription: 19 Sep 2010, 20:32

Messagede elfran » 27 Oct 2010, 20:57

En octobre 2009, mon fils a était testé juste avant les vacances de Toussaint car lui aussi avait de grande facilité. Il était en cp, savait lire, à l'aise...

Dans son cas j'avais rencontré son enseignante de grande section en février 2009, car j'étais désemparée, il écrivait phonétiquement et avait commencé à apprendre à lire tout seul.
Son instit' de l'époque et la directrice m'ont dit qu'il serait testé à la rentrée suivante soit 8 mois plus tard.

Et bien j'ai regretté de n'avoir pas insisté. J'ai appris par la suite que l'instit' à qui j'en ai parlé est opposé aux changements de classe, et j'ai rencontré par hasard son instit' de petite section (il avait donc 3 ans) qui elle est maman d'enfants précoce et qui l'avait déjà signalé....

Les résultats des tests ont montré qu'il était juste en math. Il aurait eu "trop" de travail pour rattraper le niveau, et cela aurait pu être pénalisant, il avait la maturité, le niveau dans les autres matières mais il ne voulait pas changer de classe du fait qu'il ne verrait plus ses nouveaux copains.
8 mois plus tôt ses copains étaient ceux qui avaient un an de plus, mais avec la séparation primaire/maternelle il les a perdu de vue.

Bref, il resté dans sa classe. En janvier 2010, il savait faire les exercices de maths qu'ils avaient loupé en octobre 2009. En mai 2010, il m'a demandé si finalement il pouvait aller dans la classe supérieure....
Cette année, il a encore des exercices supplémentaires, mais je pense que c'est trop tard pour lui. Je pense que ca aurait été bénéfique il y'a 2 ans, voir l'année dernière. Maintenant nous entretenons sa curiosité...ll y'a 15 jours il a nous a appris qu'il avait était testé en lecture : il a le niveau d'un cm2 ! On verra...

N'hésitez pas si vous sentez votre puce curieuse, avalant tout, il est normal qu'elle est de l'appréhension mais il y'aura une adaptation à sa nouvelle classe, nécessaire pour elle mais aussi pour les autres enfants.

Bisous
Mon 1er a 9 ans, ma 2ème en a 7, et mon 3ème a eu 5 ans, 2 jours avant mon 1er ! Le tout : un trio d'amour !
Avatar de l’utilisateur
elfran
 
Messages: 1360
Inscription: 11 Sep 2004, 09:52

Messagede Craquette's mum » 28 Oct 2010, 12:09

comment peux t-on savoir qu'on a un niveau suppérieur au niveau lecture?
par ex mon b-fils est en CM2. il sait lire...sa soeur qui a 2 ans de moins sait lire aussi mais je ne vois pas ou on juge un niveau.

autant pour les maths je vois un peu. genre en Cm2 il est censé maitriser les divisions ect, c'est + concret déja.

le truc c'est que pour sauter une classe, il faut etre bon en tout et pas seulement 1 matiére parce que sinon, ça devient trop compliqué.
Maman de la craquette ( 07/09/06), du petit sumo ( 21/02/10) et belle-maman à plein temps des 2 gnomes de chéri ( 14 et 12 ans)
Avatar de l’utilisateur
Craquette's mum
 
Messages: 14749
Inscription: 17 Mar 2004, 13:16
Localisation: Basse normandie

Messagede chipylagalette » 28 Oct 2010, 12:38

si si, Craquette, on peut aisément juger du niveau de lecture d'un enfant. Le niveau attendu en CM2 n'est pas le même que celui attendu en CE2 (pour reprendre les niveaux que tu cites), notamment au niveau de la vitesse, de la reconnaissance des mots irréguliers, etc. :wink:
Anaëlle (25/07/07) - Loan (24/06/09) - Aaron (3/11/13)
Avatar de l’utilisateur
chipylagalette
 
Messages: 6199
Inscription: 22 Jan 2007, 09:55

Messagede Daph » 28 Oct 2010, 20:07

Bonsoir,
nous avons prévu de faire le point avec l'instit après les vancances de Toussaint. Entre temps, elle allait en toucher un mot à la directrice.

Je suis curieuse de savoir ce que cette dernière va nous proposer. L'année dernière, quand Romane a commencé à ne plus aimer aller en classe car ils faisaient "des exercices de bébé", son instit avait proposé de lui concocter un programme "à la carte" puisque le saut de classe à ce moment là ne nous paraissait pas opportun mais... la directrice avait refusé car à son sens cela aurait créé des jalousies dans la classe.

La puce m'a expliqué que, pour elle, le plus important est de rester avec ses copains et son instit; même si parfois elle s'ennuie un peu. Elle serait vraiment aux anges si, en plus, elle pouvait avoir des travaux supplémentaires...

La crainte que nous avons c'est que soit elle prenne l'habitude de la facilité et, le jour où elle devra commencer à travailler (et ça arrivera immanquablement) elle sera dépassée; soit, à force de s'ennuyer, elle décroche un jour...

Je me demande si la mettre face à des défis, qu'ils soient intellectuels, sportifs ou autres en dehors de l'école pourraient palier le premier point et lui donner si pas le goût, du moins l'habitude de l'effort?
Quant au problème de l'ennui, je pense lui dire que, dès que ça devient pesant pour elle, elle doit s'en ouvrir à son instit et à nous pour qu'on cherhce ensemble une solution.
Ca vous parait bien?

Bisous :wink:
Daph
 
Messages: 76
Inscription: 19 Sep 2010, 20:32

Messagede Sofito » 28 Oct 2010, 20:53

Bonsoir, Daph,

L'année dernière, l'instit de mon fils (CP) lui avait fait passer des tests, car ele pensait nous proposer de lui faire faire son CE1 en même temps que son CP (donc dans la même classe de CP), afin qu'il puisse rentrer directement en CE2 la rentrée suivante.
Elle a finalement changé d'avis car elle ne le trouvait pas assez mûr à un autre niveau (genre il est est discipé).
Elle nous a par contre fortement recommendé de lui faire faire une activité extrascolaire qui lui permette de faire travailler ses neurones, elle nous conseillait la musique.

Je vois là 2 pistes: si la maîtresse est motivée, l'enfant n'a pas forcemment besoin d'aller physiquement dans la classe suivante au milieu de l'année (avec l'inconfort que cela engendre pour l'enfant), et oui à l'idée d'une activité intellectuelle extrascolaire si finalementelle ne saute pas de classe.

Bon courage !
Sofito
Avatar de l’utilisateur
Sofito
 
Messages: 2519
Inscription: 21 Nov 2003, 23:53

Messagede Mayav » 01 Nov 2010, 19:36

Cess maintenant ca arrive souvent que ce soit le CP qui saute, je trouve ca bizarre d'ailleurs mais je connais 2 cas pour cette rentrée dans mon entourage
AVEC MES COUILLUS
Avatar de l’utilisateur
Mayav
 
Messages: 9288
Inscription: 08 Mar 2004, 17:27
Localisation: Chez les bouseux

Messagede Daph » 01 Nov 2010, 20:33

Bonsoir!
Merci encore pour vos témoignages ;-)

La puce et moi avons partagé un looong bain toutes les deux que nous avons mis à profit pour discuter. Enfin, au départ, j'ai abordé le sujet et elle a ... éclaté en sanglots. Elle pensait qu'à un moment ou un autre elle serait obligée de sauter de classe contre son gré. Je l'ai rassurée sur ce point et lui ai expliqué que son instit, son papa et moi cherchions simplement à trouver la meilleure solution pour elle car nous craignons qu'elle ne s'ennuie en classe et qu'elle ne finisse par ne plus aimer l'école. J'ai insisté sur le fait que le saut de classe était une possibilité mais que, puisqu'elle ne le souhaite pas, nous allons, tous ensemble, chercher d'autres solutions. Je lui ai dit que, si elle s'ennuie en classe et que ça devient pesant pour elle, elle doit en parler à son instit et à nous pour que nous puissions réagir. Elle semble un peu rassurée maintenant mais n'est clairement pas prête à franchir le pas.

Sofito, tu me confortes dans les pistes identifiées :D

En fait Cess, les sections sont différentes en Belgique: les primaires sont divisées en 6 années appelées tout bêtement, première, deuxième, etc. Mais les dénominations de sections françaises ne me sont pas inconnues pour autant puisque j'ai été scolarisée en France jusqu'en CE2 :wink:

Cette semaine, c'est les vacances, mais la semaine prochaine nous allons discuter avec l'instit pour lui faire part des réticences de miss Romane et voir ce qu'on peut envisager (sachant que la directrice est très rigide et risque d'être un problème; même si, comme dit Romane "La directrice n'est pas obligée de savoir quels travaux je fais en classe :wink: )

Bisous!
Daph
 
Messages: 76
Inscription: 19 Sep 2010, 20:32

Messagede verobbvan » 08 Nov 2010, 14:19

Nous avons eu le "problème" avec Loulou,très en avance scolairement depuis...toujours en fait (mis à part le graphisme).
Il a fini par glisser de GS (dernière année de maternelle) en CP l'année dernière,sur conseil des instits,de la psychologue scolaire,et à sa demande.
Contrairement Ă  ta fille il Ă©tait mal dans sa peau,en partie Ă  cause de son avance scolaire,dont il ne savait que faire...
Le saut de classe n'a pas été "la solution" puisque le problème continue de se poser (il est toujours en avance dans la classe au-dessus),mais cela a tout de même bien aidé. Il s'est senti plus à sa place (mais c'était son choix aussi!).
Après il y a eu des inconvénients aussi:Loulou a la maturité d'un enfant de son âge et a eu un peu de mal à s'intégrer.En même temps il n'avait pas tellement de copains de son âge non plus donc de ce côté pas de regrets... Cela semble aller mieux mais ce n'est pas gagné...il a beaucoup de mal à trouver sa place,ne se plait plus parmi ceux de son âge mais rame un peu avec les plus grands.
Malgré ça,ce qui en ressort est plutôt positif pour lui ,donc nous ne regrettons pas.

Apparemment ta fille sait clairement ce qu'elle ne veut pas:chanegr de classe! Du coup plus de dilemme pour vous là-dessus,c'est déjà ça!
Elle semble bien dans sa peau,le seul "souci" Ă©tant qu'elle termine trop rapidement et trop facilement son travail. Rien de dramatique Ă  priori,mais il vaut mieux ĂŞtre attentif avant que cela ne le devienne...

Le piège,étant donné qu'elle ne souhaite pas sauter de classe,serait de lui donner du travail de niveau supérieur...pour le coup ce serait une solution vraiment inadaptée.
Lui donner plus de travail de son niveau l'occuperait mais finirait par la lasser puisqu'elle le fait très facilement...
L'idéal serait sans doute qu'elle puisse faire vraiment autre chose une fois son travail terminé: aide aux élèves en difficulté (selon sa maturité,et à voir avec l'instit!),préparation d'un "exposé" sur des sujets qu'elle aime,dessin,lecture...
Apparemment les instits sont ouverts,c'est déjà formidable;j'espère que vous trouverez la solution qui convient!

Je ne sais plus qui parlait de ne pas pouvoir évaluer le niveau de lecture:effectivement,si,ça se fait mais je ne sais pas trop sur quels critères exactement.
Loulou en début de GS avait été évalué sur pas mal de choses,il avait entre autres un niveau CE2 en lecture donc 3 ans de plus...ça nous a aidé à réaliser que son avance était bien réelle! (entre autres)

Pour le saut de CP,je crois effectivement que c'est la classe la plus "sautée",après celles de maternelle;mais quelque part c'est "logique":c'est la classe où l'on apprend les savoirs "basiques":lire,écrire,compter...des choses que certains enfants précoces ont pu apprendre naturellement tout seuls avant le CP.
Ce qui n'est pas le cas pour les leçons de grammaire en CE1 par exemple!
Un loulou de 6 ans,une princesse de 4 ans,et un p'tit bouchon!
Avatar de l’utilisateur
verobbvan
 
Messages: 4141
Inscription: 15 Mar 2004, 00:55

Messagede anouk » 08 Nov 2010, 15:33

moi j' ai sauté une classe quand j'avais l'age de ta fille. Ca ne m'a pas du tout traumatisée. Mais franchement ca n'a rien changé à ma vie. J'ai fini ma scolarité avec un an d'avance et ca m'a permis de faire une année sabbatique, mais je l'aurais fait même sans l'année d'avance!
voila pour mon expérience!
RĂ©my nov 2003
Jonas avril 2007
Aline sept 2008
Émile juillet 2011
Et... Peut ĂŞtre une fois un bb5?
anouk
 
Messages: 144
Inscription: 15 Juin 2005, 14:07

Suivante

Retourner vers L'avenir est dans ses mains.

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité