Retrouvez nous sur

Clara et Gabriel: 2 naissances si différentes (photos p.3)

Mois après mois.Mois par mois, discutez de votre grossesse.

Clara et Gabriel: 2 naissances si différentes (photos p.3)

Messagede Carinne » 14 FĂ©v 2010, 12:24

Coucou,

J'ai enfin mis bout à bout les morceaux de récit de la naissance de mes bébés, Clara et Gabriel... C'est long et parfois décousu, désolée. Je ne peux pas faire mieux!

La naissance de Clara et Gabriel

Cette fois, je ne pourrai plus reculer l’échéance. Mes bébés, il va falloir venir vers nous maintenant…
Nous sommes le 18 janvier 2010. Demain, je serai à 39 SA et pour une grossesse gémellaire, c’est le bout du bout. Je suis contente d’être parvenue à vous porter jusque là mes petits bouts et je me sens mieux préparée que la semaine précédente.

Je rentre donc à l’hôpital le 18 janvier dans la soirée. Après un monitoring montrant de très légères contractions (que je ne sens pas), des bébés tranquilles et un examen qui confirme que mon col est long, très postérieur et à peine ouvert à deux, on me pose une dose de prostin*, médicament censé faire murir le col pendant la nuit. Comme la semaine précédente, cela ne fera pas d’effet… Rien n’a bougé le matin du 19 janvier. Mais on y va cette fois… On me pose une perf d’ocytocine, on me ligote au monitoring et… on attend. Il est 6h30 du matin.

La matinée, j’ai droit à l’assistance d’un sage-femme, Nicolas ! Il vient régulièrement me demander comment ça va, observe le monito et s’étonne de ne rien voir avancer, de ne pas me voir avoir mal… On augmente la perf progressivement.

On me transfère dans la salle d’accouchement spécial jumeaux, celle où il y a plein de place pour les spectateurs ;) Je passe un moment dans la « roue », on me propose un bain…

La roue (je suis tranquille!!)
Image

A midi, mon col n’a quasiment pas bougé, je commence à ressentir les contractions, mais je ne veux pas la péridurale. Nicolas, après en avoir parlé à ma gynéco, me propose alors de percer la poche des eaux pour faire avancer les choses. Ca m’énerve… Bien sûr, c’est long, bien sûr c’est douloureux, mais pourquoi se presser ? Les bébés, mon corps, ma tête peut-être, ont besoin de ce temps-là pour se préparer, pourquoi les brusquer encore plus… Je dis « non », c’est mon corps après tout. L’équipe me suit : ils voient que j’ai les idées claires, que je sais ce que je veux. Tant que les bébés vont bien, on prend le temps qu’il faut.

La perf est passée de 20 unités au petit matin, à 120 unités à 15h. J’ai mal maintenant, mais je ne veux pas encore la péridurale. Nicolas m’examine, j’atteins une dilatation à 4, il s’étonne toujours de la lenteur du travail. La bonne nouvelle est qu’il sent la poche des eaux très bombée. Elle ne devrait pas tarder à percer et, il a à peine fini son examen…, qu’elle perce…

Les contractions deviennent assez vite très douloureuses. Si je savais la délivrance proche, j’aurais tenu, mais ouverte à 4, j’ai crains que le travail ne dure encore très longtemps et que je m’épuise à contrôler la douleur et arriver à l’expulsion sans énergie ne me semble pas une bonne idée. C’est que j’ai 2 petits bouts à sortir… La pose de la péridurale se fait dans le quart d’heure, sans douleur, si ce n’est un sentiment de défaite pour moi…

A partir de là, tout va très vite. A 16h, je suis à dilatation complète, l’équipe médicale se met en place. Il y a un monde fou dans la pièce. Pour moi qui suis pudique, ce n’est pas évident, mais j’ai d’autres choses à gérer. Je sens la tête de Gabriel et j’ai envie de pousser… Alors je pousse, une fois, deux fois, trois fois et il est là… Je peux le prendre sous les aisselles, le prendre contre moi, le serrer et lui dire mes premiers mots d’amour. Je peux garder Gabriel contre moi le temps de la naissance de Clara. L'équipe s’affaire autour de mon ventre alors que je profite des premiers regards avec mon petit bonhomme, des premières caresses et que déjà, son petit nez cherche à rejoindre mon sein…


J’avoue que je n’étais alors guère préoccupée de ce qui se passait autour de mon bidon. On attendait que mon utérus se recontracte autour de Clara pour la seconde naissance. Une sage-femme tient Clara qui est en siège pour qu’elle ne se mette pas en transverse. On amène l’écho pour observer les mouvements de Clara quand la sage-femme dit que Clara lui échappe… Elle se met en transverse et puis, en sommet ! C’est génial, Clara naîtra par la tête tout à fait normalement ! Quelle joie ! Mais… je ne sens rien, mon utérus ne contracte pas du tout, le temps passe… Il faut intervenir, le rythme cardiaque de Clara n’est pas critique, mais a baissé. Elle a subit l’accouchement de Gabriel déjà. Elle est fatiguée…J’essaye de pousser, mais il n’y a pas de contractions. Il faut percer la poche des eaux, espérer que cela fasse descendre Clara. Ca marche, Clara descend, l’utérus contracte un peu… Mais les choses dérapent, le cordon ombilical de Clara passe avant sa tête et en descendant, en poussant, Clara comprime son cordon sur les os du bassin, se privant ainsi de sang, d’oxygène. J’apprendrai plus tard que cela s’appelle une procidence du cordon. Ma gynéco repousse le cordon, une fois, deux fois, trois fois, mais à chaque fois, il retombe avant la tête de Clara. On tente les forceps sans succès et là, j’entends la sentence « Ca devient citrique pour la petite, on descend en salle d’op, césarienne ».

Là, les choses vont tellement vite, qu’on n’a plus le temps de penser, je donne Gabriel à son papa qui le met en peau-à-peau, tous les appareils sont débranchés, une sage-femme monte sur le lit, la main dans mes entrailles pour maintenir la tête de Clara, le temps qu’on arrive en salle d’opération… On enfile un couloir, prend un ascenseur, l’anesthésiste remet une dose de péridurale dans l’ascenseur, on arrive en salle d’op où on est déjà attendu. Je ne suis pas encore sur la table que ma gynéco teste le bistouri sur mon ventre, mais je sursaute, la péri n’a pas eu le temps de faire effet. Alors on me dit : anesthésie générale. Alors qu’on me pose le masque sur le visage, ma dernière pensée est que je ne verrai peut-être pas ma petite fille vivante…

Pendant ce temps là, Giu est resté seul avec Gabriel. Il m’a raconté la scène de chaos, les fils des appareils débranchés jetés par terre, les flaques de sang avec au milieu… les forceps… Il serre toujours Gabriel dans ses bras…

J’ai appris plus tard que dans la salle où j’ai accouché, celle qui est réservée aux accouchements de jumeaux, il y a un bouton pour ce genre d’urgence. Quand on le presse, trois ascenseurs grimpent et se calent au niveau des salles d’accouchement et une sonnerie prévient les salles d’op de se tenir prêts à recevoir une césa d’urgence.

Je ne sais plus à quelle heure je me suis réveillée, mais on m’a dit tout de suite que Clara est vivante, qu’elle va bien, mais est en néo-nat vu la naissance difficile. Giu arrive, avec Gabriel, je pleure tout ce que je peux…

Je remonte à la maternité vers 21h et.. On passe par la néo-nat, moi allongée dans mon lit, Clara, allongée dans sa couveuse, des électrodes partout, un filet sur la tête, je vois à peine son visage, je peux juste la toucher un peu à travers les trous de la couveuse, ma petite fille…

Ce qu’il me reste de souvenirs de ce soir-lĂ  est un petit Gabriel affamĂ©, qui cherche mon sein et pleure… Je dois attendre minuit que les effets de l’anesthĂ©sie gĂ©nĂ©rale s’estompent avant de l’allaiter. Je volerai 15 min au règlement et Gabriel, pour la première fois, me happe le tĂ©ton plus qu’il ne le prend 
Le lendemain, la gynéco passe nous voir pour m’expliquer la naissance de Clara et ses suites… La gynéco a sorti très vite Clara qui était en grande détresse respiratoire. Elle avait un Apgar à 4 à 1 minute, à 6 à 10 minutes. Elle est partie de suite en néo-nat où elle a été mise sous respirateur, on lui a posé une sonde gastrique et un EEG sous surveillance caméra pour 48h. Pendant ce temps là, moi, je faisais une hémorragie parce que mon utérus n’a jamais recontracté après la naissance de Gabriel. Ma gynéco m’a expliqué qu’après l’expulsion, l’utérus est sensé devenir dur comme de la pierre. Cela a pour effet de fermer tous les canaux sanguins qui viennent irriguer l’utérus lors de la grossesse. Là, le flux sanguin ne s’est pas arrêté et j’ai perdu 2 litres de sang. Il a fallu injecter je ne sais quel produit dans l’utérus et intervenir chirurgicalement à certains endroits…

Les jours qui ont suivi le 19 janvier ont été assez difficiles, entre Gabriel dans ma chambre et Clara en néo-nat, la douleur de la césa qui vous empêche de bouger, l’hémorragie m’a laissée avec un taux d’hémoglobine au ras des pâquerettes avec pour conséquence une grande fatigue et une montée de lait inexistante. Gabriel a donc été complémenté les premiers jours malgré des mises au sein très fréquentes.

Quant à Clara, je n’ai pu la prendre dans mes bras que le 21… Dieu que c’était difficile de vivre les premiers jours de Gabriel et de perdre toutes ces minutes de la vie de ma petite fille… Ne faire sa connaissance que 3 jours après sa naissance et pour quelques minutes volées seulement… Mais Clara va chaque jour un peu mieux, je la mets au sein, même « vide », mon sein est un lien entre nous.
Bien que sĂ©parĂ©s, mes bĂ©bĂ©s sont synchrones pour les besoins de tĂ©ter. Il arrive souvent que la nĂ©o-nat m’appelle alors que je viens de mettre Gabriel au sein parce que « Clara rĂ©clame sa maman » 

Les jours passent et mon anémie ne s’améliorant pas, on me pose une perf de fer puis une seconde 2 jours plus tard. Ca me rebooste bien et la montée de lait se fera le 7ème jour. Et puis, après 6 jours de néo-nat, on m’annonce que Clara va nous rejoindre à la maternité. Oh, joie, larmes et l’attente déjà trop longue à la minute où j’apprends son retour…

Nous sommes restés 11 jours à la maternité avant de rentrer à la maison et d’entamer notre vie à 5. Clara récupère doucement son retard. Elle est beaucoup moins tonique que son frère et son passage à la néo-nat semble l’avoir marquée parce qu’elle est très demandeuse de présence, de toucher et son regard reste un peu effrayé… Quant à Gabriel, il est plus tranquille, mais a déjà un caractère affirmé.
Je ne sais pas ce que leur relation aurait été sans les difficultés des premiers jours et leur séparation, mais pour le moment, ils ne semblent pas apprécier la présence l’un de l’autre, Gabriel notamment se met presque chaque fois à pleurer quand je place Clara à ses côtés…
Je n’ai donc pas vraiment la sensation d’avoir des jumeaux, mais bien deux enfants.
Quant à Elea, elle est une super grande sœur, pas du tout jalouse, très câline…

Aujourd’hui, il me reste pas mal de questions, plein de « et si.. ». Et si, je n’avais pas attendu 39 SA ? Et si, au contraire, on avait attendu que les bébés décident eux-mêmes du bon moment ? Et si, je m’étais concentrée sur Clara plutôt que sur les premiers regards de Gabriel ? Et si, comme j’en avais envie, j’avais accouché en maison de naissance (Clara et moi serions mortes) ? Et si je n’avais pas pris la péri, j’aurais pu mieux aider Clara ?

Mais l’essentiel, du moins sa moitié masculine, est en ce moment-même dans mes bras… Alors… Merci la Vie !

Gabriel, Elea et Clara
Image
Dernière édition par Carinne le 16 Fév 2010, 13:09, édité 1 fois.
Ma petite fée, Elea, est née le 1er septembre 2007. Clara la douce et Gabriel, ma petite bouille sont nés le 19 janvier 2010.
Avatar de l’utilisateur
Carinne
 
Messages: 2229
Inscription: 23 Nov 2005, 13:22
Localisation: Somewhere over the rainbow...

Messagede minidoud » 14 FĂ©v 2010, 12:37

coucou Carinne
je dois etre la premiere a te lire, c difficile d'ailleurs de lire ton récit ça fait une boule au ventre, car je ne peux imaginer ta détresse dans ces moments la. Je suis vraiment contente que la fin soit bien heureuse et vous souhaite plein de bonheur à tous les cinq. Bienvenue à Gabriel et Clara
Image
minidoud
 
Messages: 2396
Inscription: 20 Nov 2009, 13:41

Messagede mamimie » 14 FĂ©v 2010, 12:44

wouaaa j'en pleure d'émotion! Tout celà est raconter avec tellement de heu...je ne sais même pas décrire.

FĂ©licitation en tout cas!
Image
Image
Image
Avatar de l’utilisateur
mamimie
 
Messages: 3192
Inscription: 28 Jan 2008, 08:36
Localisation: Sarthe

Messagede Cam » 14 FĂ©v 2010, 12:50

Oh Carinne, que je pleure Ă  te lire!!!!

Mon dieu, je n'ai pas de mots :oops: :( d'avoir deux accouchements de jumeaux totalement à l'opposé :?

Je te souhaite de te remettre très vite physiquement mais ainsi moralment de tout ça.

Tendres pensées.
Avatar de l’utilisateur
Cam
 
Messages: 8049
Inscription: 12 Avr 2006, 12:13

Messagede caramels03 » 14 FĂ©v 2010, 12:58

Les récits d'accouchement me tirent souvent des larmes, surtout en ce début de grossesse pour moi, mais là :cry: Ton récit m'a toute retournée, j'imagine les questions qui te traversent l'esprit

Je n'arrive pas vraiment a mettre des mots sur ce que je ressent, je suis contente que tout le monde aille bien après ces épreuves.

Pleins de bisous a toi et tes 3 fripouilles!
Un lutin de quatrans et un bigoudi de presque dozans! Mes amours de ptis mecs!
Avatar de l’utilisateur
caramels03
 
Messages: 6340
Inscription: 03 Mar 2009, 12:18

Messagede virgthomtim » 14 FĂ©v 2010, 13:31

bOUH CARINE

je suis devant mon Ă©cran depuis 5min avec les larmes aux yeux et ne c pas quoi Ă©crire!

on sent tellement de chose ds ce que tu as ecris mais surtout vécu!

Je te souhaite une merveilleuse vie Ă  5

profites un max de tes amours et espère de tout coeur que tu te remettras très vite de cet accouchement

gros gros bisous
Maman de 3 MECS Thomas(10ans) Timothée (3ans) Constant (20mois)
belle maman de Coline(10ans) Alex(8ans)
ImageImage
Image
Avatar de l’utilisateur
virgthomtim
 
Messages: 5718
Inscription: 29 Avr 2008, 09:17
Localisation: Belgique

Messagede Amande » 14 FĂ©v 2010, 13:32

Carinne, ton recit m a beaucoup touche, je suis en larme devant mon ordinateur, je vous souhaite beaucoup de bonheur de tous les cinq. Beaucoup de minutes manquees les premiers jours avec Clara mais des milliers d heures de bonheur en perspectives.

Bises.
Amande
 
Messages: 2528
Inscription: 27 FĂ©v 2008, 00:17

Messagede Craquette's mum » 14 FĂ©v 2010, 13:53

waaaaaaaaa! c'est fort en Ă©motion.

felicitations pour cette magnifique famille. tu mérites bien tout ce bonheur.
Maman de la craquette ( 07/09/06), du petit sumo ( 21/02/10) et belle-maman à plein temps des 2 gnomes de chéri ( 14 et 12 ans)
Avatar de l’utilisateur
Craquette's mum
 
Messages: 14747
Inscription: 17 Mar 2004, 13:16
Localisation: Basse normandie

Messagede so-tise » 14 FĂ©v 2010, 13:55

ben dis donc comme quoi la vie peu basculer vite fait!! l'essentiel est qu'aujourd'hui vous soyez tous réunis et que vous alliez bien après ce que ca aurait été si si et si....bé on saura jamais hein! :? et c'est peu etre aussi bein ! :wink:

par contre tu veux pas nous mettre des photos de tes bébés de plus près? :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
so-tise
 
Messages: 3923
Inscription: 02 Sep 2008, 11:14
Localisation: les pieds sur terre la tete dans les nuages

Messagede minimael » 14 FĂ©v 2010, 15:01

que d'Ă©motions :?

chapeau Ă  vous, Ă  toi, Ă  tes petits bouts adorables. Merveilleuse nouvelle vie Ă  5.
:sifflet:
http://uneviedevegan.blogspot.com/

Image
Numerobis secret jusqu'au bout !
Avatar de l’utilisateur
minimael
 
Messages: 6889
Inscription: 29 Sep 2008, 08:15

Messagede doud...doudidon !! » 14 FĂ©v 2010, 15:17

Ton récit est vraiment poignant Carinne :cry:
Très belle photo de tes 3 amours !

Des bises et belle vie Ă  vous 5.
Avatar de l’utilisateur
doud...doudidon !!
 
Messages: 2869
Inscription: 08 Juil 2008, 20:44

Messagede simbar » 14 FĂ©v 2010, 15:39

Waouh, ce récit quelle émotion!

Tout s'est bien fini c'est le principal. :wink:

Profites bien de tes amours.
simbar
 
Messages: 377
Inscription: 11 FĂ©v 2010, 11:38

Messagede Clarinette » 14 FĂ©v 2010, 15:49

quel beau récit, j'en ai les larmes aux yeux... Deux êtres, deux naissances et quelle différence de début de vie...

Grosses bises aux deux beaux bb, à la grande soeur qui a l'air très fiere et aux heureux parents
Avatar de l’utilisateur
Clarinette
 
Messages: 4302
Inscription: 11 Nov 2006, 16:30
Localisation: Sur mon nuage, lĂ ...!

Messagede pippi langstrump » 14 FĂ©v 2010, 15:56

:shock: :shock: Alors ça c'esr de l'accouchement mouvementé....

merci beaucoup pour ton récit, et de gros bisous à tes deux trésors ;o)
Avatar de l’utilisateur
pippi langstrump
 
Messages: 8314
Inscription: 05 DĂ©c 2008, 11:30
Localisation: Vers l'infini et au-delĂ 

Messagede modsky » 14 FĂ©v 2010, 16:53

Heureusement que tout c'est bien terminé!
Beaucoup de bonheur pour la suite...

gros bisous
Maman de 3 petits monstre:
Kenan 07/08/2004
Lana 02/04/2008
Nolan 13/03/2010
modsky
 
Messages: 1170
Inscription: 20 FĂ©v 2007, 12:24
Localisation: alsace haut-rhin (Guebwiller)

Suivante

Retourner vers Mois après mois.

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 25 invités