Retrouvez nous sur

Moi, veux pas l'aller Ă©cole, veux rester maison maman

Vous la demandiez!! et... Elle est lĂ !!!

Moi, veux pas l'aller Ă©cole, veux rester maison maman

Messagede baffie33 » 27 Sep 2010, 19:05

et maman elle va pas au crayail.....


Voila le disours de mon fils tous les matins depuis la rentrée.
C'est donc déchirment dans les pleurs, les cris le matin.... et ça dure toute la journée! Il pleure a chaque changement d'activité, chaque changement de lieu....
Et maman rumine toute la journée de ne pas savoir son enfant chéri bien là où il est.

L'avis d'une pédopsy? Il a peur que s'il change de lieu, maman ne le retrouve pas le soir....

Et maman, elle explique tous les matins le déroulement de la journée, tous les matins elle a son coeur déchiré avant d'aller bosser... :cry:

Alors vous? vous faites comment quand les enfants (3 ans) ne veulent pas aller Ă  l'Ă©cole????
ImageImage

Image
Avatar de l’utilisateur
baffie33
 
Messages: 1934
Inscription: 23 Juin 2007, 14:13
Localisation: Entre le sol et le ciel

Messagede Tineke » 27 Sep 2010, 23:44

Au Québec, des milliers d'enfants restent à la maison jusqu'à 5 ans. Ou sont en crèche. Il n'y a pas d'école avant 5 ans (une année de maternelle), l'école n'est obligatoire qu'à 6 ans (première primaire).

Tous les enfants ne sont pas nécessairement prêts à 3 ans à aller à l'école, je pense.

L'Ă©cole n'est pas non plus obligatoire en France avant 6 ans.

J'ai vécu dans le système belge et l'école à 3 ans me paraissait une évidence pour mes enfants, mais je vis au Québec depuis qu'ils sont tout petits. Au début, je trouvais cela absurde l'école à 5 ans (comme tout ce qu'on ne connait pas ....). Maintenant, pour l'avoir vécu avec deux enfants : 5 ans à la maison, puis année de maternelle; je trouve que c'est mille fois mieux adapté au rythme des enfants.

Tineke
Tineke
 
Messages: 2133
Inscription: 27 Jan 2006, 17:32

Messagede baffie33 » 28 Sep 2010, 21:33

Merci Tineke.

J'aimerais tellement pouvoir le laisser que la matinée, ce serait certainement plus facile pour lui. D'autant que chez moi y'a eu aucune adaptation. Il est parti du cocon de chez nounou direct a l'école avec 25 autres gosses 1 maitresse qu'il n'a jamais vu et en prime garderie matin et soir...
Malheureusement je suis obligée d'être une maman qui travaille a temps plein donc pas vraiment la possibilité. Le remettre chez nounou? Pourquoi pas mais bon financièrement c'est difficile et en plus je pense que c'est reculer pour mieux sauter...

En attendant c'est po facile...
ImageImage

Image
Avatar de l’utilisateur
baffie33
 
Messages: 1934
Inscription: 23 Juin 2007, 14:13
Localisation: Entre le sol et le ciel

Messagede Tineke » 28 Sep 2010, 21:37

Ok, tu travailles donc.
J'ai tout Ă  fait mal compris ton message. Tu disais "et maman ne va pas au travail". J'ai donc lu que tu restais Ă  la maison.
Si tu travailles, tu n'as guère le choix, effectivement .... Je sais bien que le poids financier de la crêche versus l'école pèse lourd dans la balance.
Vraiment, je suis désolée d'avoir répondu à côté de la plaque.

Tineke
Tineke
 
Messages: 2133
Inscription: 27 Jan 2006, 17:32

Messagede Craquette's mum » 29 Sep 2010, 10:22

a ce niveau, c'est sur que le système français est mal fait....

soit ton gosse va a l'école, prêt ou pas...soit tu lâches 500euros de ta poche à la nounou...coolllllllllll
Maman de la craquette ( 07/09/06), du petit sumo ( 21/02/10) et belle-maman à plein temps des 2 gnomes de chéri ( 14 et 12 ans)
Avatar de l’utilisateur
Craquette's mum
 
Messages: 14747
Inscription: 17 Mar 2004, 13:16
Localisation: Basse normandie

Messagede Anneciel » 29 Sep 2010, 10:44

Oui, c'est vraiment compliqué, d'autant plus qu'il sent bien que tu ne le sens pas prêt (c'est un cercle vicieux: tu sais qu'il pleure, donc tu n'est pas rassurée, donc tu lui transmets ton inquiétude etc.)

Est-ce que tu ne pourrais pas essayer de trouver un(e) étudiant(e) qui viendrait le chercher à 16h30, pour raccourcir un peu ses journées à l'école ? Il rentrerait tranquillement chez toi, goûterait...
Si tu habites en ville, c'est très facile. C'est juste un budget (mais ça sera moins cher que la nounou à temps plein)

Si tu es en campagne, peut-être peux-tu trouver un parent d'un enfant scolarisé dans la même école qui pourrait le ramener chez lui, avec son enfant, le faire goûter en t'attendant, moyennant une rémunération ?

Ce serait déjà beaucoup moins long pour lui, non ? Puis ce serait aussi un moyen de lui montrer que tu n'as pas le choix d'aller travailler, mais que tu fais des efforts importants pour son confort.
Il sait où tu travailles ? Il a déjà vu ton bureau/usine/hôpital/chantier/jet privé ? Parce que s'il dit que tu ne travailles pas, c'est qu'il en es peut-être persuadé ? non ?

Bon courage
Bises

Anneciel
Anneciel
 
Messages: 2189
Inscription: 02 Jan 2006, 16:56

Messagede baffie33 » 29 Sep 2010, 11:35

Merci bcp pour vos messages... Je cherche des solutions mais je n'arrive toujours qu'Ă  1 conclusion: lui laisser le temps de s'habituer.
Je me souviens quand moi je suis rentrée en maternelle, il y avait un petit garçon qui, tous les matins, et pendant 3 ans ( :shock: ) hurlait à la mort en arrivant! Ma hantise!!!

Bref, pour répondre, oui Even sait que je vais au travail, il est déjà venu, mais il me demande de ne pas y aller pour rester à la maison (comme j'aimerais!!!).

Je pense que le temps fera son travail, il va finir par s'y habituer hein?
ImageImage

Image
Avatar de l’utilisateur
baffie33
 
Messages: 1934
Inscription: 23 Juin 2007, 14:13
Localisation: Entre le sol et le ciel

Messagede Marshmallow » 29 Sep 2010, 11:57

Peut-être que ça vient aussi un peu de là : il sent que tu préférerais rester à la maison :?

Je suis mal placée pour donner des conseils parce que je ne travaille que quelques heures par semaine, mais quand je laisse mes enfants (à la crèche, chez leurs grands-parents ou avec mon mari), je leur explique que je vais travailler. Et surtout que ça me fait plaisir d'aller travailler, que j'en ai besoin pour aller bien dans ma tête, de faire autre chose et d'être avec des adultes et que j'ai ensuite encore plus de plaisir d'être avec eux.

Je ne vais pas toujours bosser de gaieté de coeur, surtout si j'ai une séance tendue en prévision ou un client ch..., mais de manière générale, j'ai besoin de bosser pour me sentir bien et c'est ce que je leur explique.

Après je conçois bien que tu n'es pas forcément heureuse d'aller au travail. Mais tu pourrais peut-être lui expliquer pourquoi tu dois y aller tout simplement. Même s'il ne comprend pas les paroles exactes, il comprendra sûrement le sens.

J'espère que ça ira mieux. J'angoisse déjà de vivre des pleurs l'année prochaine alors qu'ici elle n'entrera à l'école que quelques semaines avant ses cinq ans.
Marshmallow
 
Messages: 1042
Inscription: 03 Mai 2008, 12:11

Messagede L'Amulette » 29 Sep 2010, 12:00

J'ai vécu ça aussi l'an dernier, et un peu cette année.

Pour l'année dernière ça a fini par se régler avec l'aide de la maîtresse, de l'ATSEM, de la nounou et de l'accompagnatrice du bus. Chacune a parlé, à sa façon et a trouvé les mots pour mon fils. J'étais vraiment désemparée pour mobiliser ainsi tout son réseau.
Cette année je suis ravie d'avoir entendu l'instit dire que son principal objectif en début d'année est de faire en sorte que les enfants aiment l'école. Elle et l'ATSEM travaillent vraiment pour les rendre heureux à l'école.
Cela dit, ça n'a pas empêché mon fils de faire des crises, surtout quand c'est moi qui le conduis à l'école.
Ma solution pour le moment est de le mettre systématiquement au bus, même le lundi où j'aurais la possibilité de le laisser dormir 30 mn de plus. :roll: Si je mets un pied à l'école c'est foutu, son père, lui, ne tente même pas.
Je n'ai malheureusement pas de solution miracle Ă  te proposer :(
Avatar de l’utilisateur
L'Amulette
 
Messages: 10555
Inscription: 30 DĂ©c 2003, 21:00

Messagede baffie33 » 29 Sep 2010, 14:17

En ce moment je ne suis pas au top niveau communication!

Je reviens sur ce que j'ai dit, car effectivement ce n'est pas limpide...

J'adore aller bosser, j'aime mon travail, mes collègues, et le fait d'avoir une vie en dehors de mon fils! Ce que je n'aime pas, c'est être obligée d'aller travailler alors que mon fils a besoin de moi. C'est ça qui est difficile pour moi.

J'opte un peu pour la même solution que toi l'Amulette, malgré ses pleurs, malgré ses cris, je le pose tout de même à l'école tous les matins. Il faut aussi qu'il comprenne que pleurer n'amène pas toujours tout ce que l'on veut.

:?
ImageImage

Image
Avatar de l’utilisateur
baffie33
 
Messages: 1934
Inscription: 23 Juin 2007, 14:13
Localisation: Entre le sol et le ciel

Messagede L'Amulette » 29 Sep 2010, 14:59

Oui, disons que, comme toi, je travaille et financièrement il m'aurait été difficile de le mettre à temps partiel.
(je l'ai fait jusqu'aux vacances de la Toussaint l'an dernier. Quand il a fallu que je paye nounou pour son temps partiel + deux semaines de vacances + les vacances du grand frère, j'ai eu vite fait de le mettre à plein temps à l'école, je me souviens encore de ma facture nounou d'octobre 2009 :twisted: )

C'est vraiment difficile de connaître l'origine des pleurs.
Est ce vraiment une angoisse de séparation ?
S'ennuie t il Ă  l'Ă©cole ?
Participe t il aux activités ?
Pleure t il dans la journée ?
Qu'en pense l'instit ?
Il dort ?
Il a vu combien de fois la pédopsy pour que tu aies un verdict si tranché ?

le mien arrêtait de pleurer dès son arrivée à l'école et la maîtresse ne m'a jamais dit qu'il pleurait pendant la journée.
Avatar de l’utilisateur
L'Amulette
 
Messages: 10555
Inscription: 30 DĂ©c 2003, 21:00

Messagede Marie 4* » 29 Sep 2010, 15:42

La pédopsy a trouvé une cause.. elle ne t'a pas donné des pistes de solution? ???

L'an passé, ma puce a hurlé quasi tous les matin d'octobre à janvier : nous sommes allés voir une pédopsy, 5 séances (sur les conseils de mon médecin traitant)...
elle a trouvé les mots pour la rassurer manifestement ; hasard ou pas ??

Je te souhaite beaucoup de courage, car je sais comme il est difficile pour le coeur d'une maman de partir en laissant son enfant pleurer...
Ma clown de fille est née le 22/11/2006
Avatar de l’utilisateur
Marie 4*
 
Messages: 6357
Inscription: 24 Oct 2005, 12:02

Messagede baffie33 » 29 Sep 2010, 17:13

Alors, pas vu de pédopsy directement.... Ma mère travaille en crèche et lui a demandé. Et comme elle connait très bien la situation familiale (séparée du papa, même s'il le voit régulièrement, cela fait de lui un enfant plus "sensible" aux changements).

Pour répondre je dirais que oui, c'est déjà une angoisse dûe à la séparation car nous avons une relation très fusionnelle et je suis son "repère".
Oui, il pleure durant la journée, la maitresse m'a dit que au bout de 3 semaines cela se calmait un peu, mais c'est pas gagné.
Lr'instit (je l'aime bcp) est très maternelle donc elle le prends un peu sous son aile je sais qu'i en a besoin le loulou d'etre rassuré.

Il n'a pas l'air de s'ennuyer à l'école, par contre il veut faire ses propres activités... le mouvement de groupe ne lui plait pas trop.

Afin de me remonter le moral (et avec l'appui de l'instit) je me dis qu'il va se faire Ă :
-le rythme, le changement d'activités
-au fait que je vienne le chercher tous les soirs, à force il va comprendre qu'il n'a pas besoin de s'inquiéter, je ne vais pas l'oublier ou le perdre
-le manque d'attention, bah oui, il est pas tout seul le loulou, et ca, il est pas habitué du tout!

Mais merci pour vos conseils.
Je me suis fixée jusqu'aux vacances de la toussaint et si cela ne va pas mieux, nous irons réellement voir un pédopsy afin d'essayer de trouver une solution appropriée pour mon loulou
ImageImage

Image
Avatar de l’utilisateur
baffie33
 
Messages: 1934
Inscription: 23 Juin 2007, 14:13
Localisation: Entre le sol et le ciel


Retourner vers Etre Parents

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 6 invités