Retrouvez nous sur

Question(s) SOPK

Pour vous toutes, qui attendez votre grossesse...

Question(s) SOPK

Messagede Sophie » 16 Nov 2012, 08:36

Bonjour Mesdames,

Je me permets de venir vers vous pour vous demander vos vécus et expériences.
Le sujet concerne le syndrome des ovaires polykystiques.

J'ai une question en particulier : est-ce que le diagnostic a été posé avant votre désir de grossesse, ou est-ce qu'il a été découvert à l'occasion de votre attente de grossesse ?

Les autres questions :
Est-ce que le SOPK était le seul gros obstacle, ou est-ce qu'il était associé avec un autre, ou d'autres problèmes de fertilité ?
Est-ce que le "cloclo" (nom transformé) vous a permis d'être enceinte ?
Est-ce que l'une d'entre vous a vécu l'opération drilling ?
Est-ce que l'une d'entre vous a du aller jusqu'Ă  la FIV pour ĂŞtre enceinte ?

Voilà, j'espère que je ne suis pas trop brutale avec toutes mes questions.
Belle journée à vous,
Sophie
ImageManoé, votre grossesse au jour le jour.
ImageLe Mag
"Et n'oubliez pas que la terre prend plaisir Ă  sentir vos pieds nus et que le vent aspire Ă  jouer avec vos cheveux." Khalil Gibran.
Avatar de l’utilisateur
Sophie
 
Messages: 6321
Inscription: 14 Juin 2003, 16:48
Localisation: En mode "improbable"...

Re: Question(s) SOPK

Messagede mamimie » 16 Nov 2012, 09:16

Sophie a écrit: est-ce que le diagnostic a été posé avant votre désir de grossesse, ou est-ce qu'il a été découvert à l'occasion de votre attente de grossesse ?

Les autres questions :
Est-ce que le SOPK était le seul gros obstacle, ou est-ce qu'il était associé avec un autre, ou d'autres problèmes de fertilité ?
Est-ce que le "cloclo" (nom transformé) vous a permis d'être enceinte ?
Est-ce que l'une d'entre vous a vécu l'opération drilling ?
Est-ce que l'une d'entre vous a du aller jusqu'Ă  la FIV pour ĂŞtre enceinte ?


Sophie


1/ après quasiment 2ans sans règles je me suis décider à consulter un gynéco qui à fait une écho et à découvert que j'avais les OPK.
2/ pour ma part c'étais et c'est le seul souci pour faire un bébé ( enfin normalement vu que je n'ai jamais eu d'autre examens ni mon homme)
3/non le cloclo ne me la pas permis, il m'a juste redonner une "vrai-faux" cycle accompagner d'un autre traitement
4/ pas d'opération pour ma part
5/ avec mon homme on à eu la chance malgrès l'attente de ne pas passer par ce parcours .

J'ai eu le droit au dudu, à l'utrogestant, au cloclo et au provames, à la courbe de température durant 9mois. Le 1er gynéco que j'avais consulter m'avais sortie de but en blanc: vous avez les ovaire couvert de kyste soit vous aurrez des enfants soit vous n'en aurrez pas, vous etes concidérer comme stérile au revoir Mlle. Grosse claque. AUtant dire qu'à Noël 2007 quand ma princesse c'est nicher dans mon ventre je l'ai prise comme un "miracle de noël. Pour cette seconde grossesse mon médecin m'a directement fait consulter un gynéco spécialiser dans les trouble de la fertilité. Il m'a rassurer et on à convenu d'un traitement médicamenteux pour commencer. Ca à suffit à me recrée de "vrai-faux" cycle et quelque stemps après notre seconde petite fée est venu se nicher dans mon ventre ( prévu pour Noël, elle aussi est notre petit miracle, la vie est bien faite).


Image Ă©cho ovaoire droit il me semble. Elle date d' octobre 2011

Image et le gauche.
Image
Image
Image
Avatar de l’utilisateur
mamimie
 
Messages: 3192
Inscription: 28 Jan 2008, 08:36
Localisation: Sarthe

Re: Question(s) SOPK

Messagede Sophie » 16 Nov 2012, 09:26

Merci Mamimie, l'échographie est particulièrement parlante (ouille ...)
C'est un sacré parcours que vous avez traversé !
Donc en fait, c'est tout un faisceau de médicaments qui sont prescrits, pas uniquement le "cloclo" (nom transformé).

Est-ce que ce syndrome vous fait mal ? (pardon pour la question super stupide, mais je l'ai en tĂŞte depuis que je travaille sur le sujet ...)

Mille mercis,
ImageManoé, votre grossesse au jour le jour.
ImageLe Mag
"Et n'oubliez pas que la terre prend plaisir Ă  sentir vos pieds nus et que le vent aspire Ă  jouer avec vos cheveux." Khalil Gibran.
Avatar de l’utilisateur
Sophie
 
Messages: 6321
Inscription: 14 Juin 2003, 16:48
Localisation: En mode "improbable"...

Re: Question(s) SOPK

Messagede caramels03 » 16 Nov 2012, 09:29

Bonjour Sophie!

Finalement mon bigoudi fait la sieste et mon grand est tranquille alors je prend le temps de répondre a ton "appel a témoin"! :wink:

Pour ma part, mes OMPK (ovaire micro polykystiques) ont été découvert lorsque j'attendais de tomber enceinte de mon 1er loulou.
J'ai arrêté la pilule en Août 2008, pensant tomber enceinte rapidement puisque ca été le cas de toutes les personnes de mon entourage. Puis les mois passaient, mes règles ne revenaient pas. J'ai consulté mon généraliste en janvier qui m'a prescrit du dudu pour provoquer les règles et voir si cela suffisait a faire revenir mes cycles. J'ai eu mes règles et puis le néant pendant plusieurs moi. Je n'avais pas de gynéco attitré, j'en avais vu plusieurs, mais avec aucun je n'étais a l'aise. Une amie m'a recommandé mon gygy actuel, je me décide donc a aller le voir en mai ou juin. Et avec lui, ne me demandez pas pourquoi, j'ai de suite été a l'aise! Je lui ai expliqué mon désir d'enfant, mon absence de règles depuis de nombreux mois. Il me prescrit donc un bilan hormonal et me prescrit a nouveau du dudu. Bilan pas terrible, dudu qui provoque toujours mes règles mais ensuite rien. Il décide donc d'aller plus loin dans les examen, hystérographie, spermogramme pour mon homme et me demande de faire une courbe de tempiot.
En septembre, je retourne le voir avec tous les examens faits et une courbe de tempiot désespérément plate. Le spermogramme était correct pour mon homme, hystéro ok. Il décide donc de me faire une écho et là, le verdict tombe! Mes ovaires ressemble a un nid d'abeille, ils sont pleins de micro kystes! Il m'explique donc qu'il sera pour moi difficile (mais pas impossible!) de tomber enceinte sans un petit coup de pouce, il me prescrit du cloclo, a dose minimale afin de stimuler mon ovulation et me conseille de continuer les courbes de tempiot pour voir si cela fonctionne bien.
1er cycle sous cloclo, écho à J14 et pour lui l'ovu est proche vu la taille des follicules mais gygy suspecte un problème de glaire Il me prescrit donc un test de Hunher a faire sur le prochain cycle si je ne tombe pas enceinte sur ce cycle.
J28, arrivée des gluches... RDV chez gygy pour voir ce que l'on fait! On repart sur un cycle sous cloclo et test de Hunher au moment de l'ovu, après un calin. Ovu a J16, je vais donc faire ce test qui était très mauvais. Peu de zozos ont "survécu", mon gygy me prescrit donc un médoc (je sais plus le nom :oops: ) pour le prochain cycle, car pour lui, il est peu probable que je tombe enceinte dans ces conditions.
J30, toujours pas de gluches a l'horizon et un pressentiment... J-32, test très légèrement positif, barre quasi invisible mais je sais, je suis sûre que je suis enceinte Confirmé quelques jours plus tard par un autre test et une PDS Et au final, un beau petit lutin né à 34SA+4 (prématurité en aucun rapport avec mon pb d'OMPK) le 27/06/2010! :mrgreen:

Lorsque j'ai voulu un 2e enfant, cela a été plus simple, le diagnostique était déjà posé, une écho a confirmé que les MPK étaient toujours là et au 2e cycle sous cloclo je suis tombée enceinte de mon bigoudi né le 7/08/2012 :mrgreen:

VoilĂ  Sophie, demande moi si tu veux des infos en plus! Bisous
Un lutin de quatrans et un bigoudi de presque dozans! Mes amours de ptis mecs!
Avatar de l’utilisateur
caramels03
 
Messages: 6340
Inscription: 03 Mar 2009, 12:18

Re: Question(s) SOPK

Messagede caramels03 » 16 Nov 2012, 09:35

Non non Sophie, cela ne fait pas mal.

J'ai pas eu d'opération et je n'ai pas eu besoin de passer par les FIV mais choupinette, si tu passes par là! ;)
Un lutin de quatrans et un bigoudi de presque dozans! Mes amours de ptis mecs!
Avatar de l’utilisateur
caramels03
 
Messages: 6340
Inscription: 03 Mar 2009, 12:18

Re: Question(s) SOPK

Messagede Sophie » 16 Nov 2012, 09:45

C'est beaucoup d'espoir Cara ce que tu dis dans ton témoignage.
On a la sensation en le lisant que le problème n'en est plus un à partir du moment où le diagnostic est posé.
Fantastique !
(nid d'abeille me fait forte impression aussi, ça je vais le replacer vite fait dans le papier ...)
Merci beaucoup !
Bises,

Je vois que tu as aussi répondu après sur la question de la douleur.
Donc, en fait, il n'y a rien, aucune sensation qui vous fasse mal.
Et est-ce que le traitement de stimulation provoque des réactions, des inconvénients, un inconfort ?
(encore pardon pour la question stupide)
ImageManoé, votre grossesse au jour le jour.
ImageLe Mag
"Et n'oubliez pas que la terre prend plaisir Ă  sentir vos pieds nus et que le vent aspire Ă  jouer avec vos cheveux." Khalil Gibran.
Avatar de l’utilisateur
Sophie
 
Messages: 6321
Inscription: 14 Juin 2003, 16:48
Localisation: En mode "improbable"...

Re: Question(s) SOPK

Messagede caramels03 » 16 Nov 2012, 09:55

Oui pour moi ca été relativement simple une fois le diagnostique posé.

Je n'ai eu aucune réaction particulière avec le cloclo.

J'ai eu la chance d'avoir un gynéco compétent, a l'écoute et très rassurant, je sais que ce n'est pas le cas pour tout le monde C'est pourtant important, c'est déjà assez difficile a vivre comme ca...
Un lutin de quatrans et un bigoudi de presque dozans! Mes amours de ptis mecs!
Avatar de l’utilisateur
caramels03
 
Messages: 6340
Inscription: 03 Mar 2009, 12:18

Re: Question(s) SOPK

Messagede mamimie » 16 Nov 2012, 10:07

ici j'avais des fortes douleurs dans la bs ventre comme des règles mais sans règles.

une fois le diagnostique poser ca dépend en faite pour ma part je l'ai super mal vécu vu ce que le 1er gynéco m'avais dit je suis resortie de son cabinet dépiter le moral dans les chaussettes. Pour cette secodne grossesse je savais que je pouvais etre enceinte donc moins de stress et un gynéco très à l'écoute qui rassure et met facilement à l'aise.

Cara je confirme que OKP ne signifie pas "accouchement préma" :lol1: 2jours de rab pour la 1ere et pour mini fée le gygy pense que ca fera pareil.

et il est vrai que les remarques: tu es jeune, en bonne santé et machin c'est dur à encaisser. Pour la seconde on à mis un peu plus d'1an avant que Mlle se niche bien au chaud et je savais que ca pouvait etre long et cahotique avant de retomber enceinte et là encore: tu as eu émeline pourquoi ca ne fonctionnerais aps, tu est encore jeune et blablabla.

Par contre ici avec le cloclo et le provames j'avais des nausées, des boutons, de la fatigue...
Image
Image
Image
Avatar de l’utilisateur
mamimie
 
Messages: 3192
Inscription: 28 Jan 2008, 08:36
Localisation: Sarthe

Re: Question(s) SOPK

Messagede caramels03 » 16 Nov 2012, 10:26

Comme quoi, ca dépend beaucoup selon les femmes!

Moi aussi j'étais démoralisée quand le diagnostique est tombé, j'attendais depuis 15 mois, ca me semblait une éternité et tout le monde qui me demandait quand on aurait un bébé... Pfff Par contre, je suis bien contente de n'en avoir parlé a personne de la famille avant d'être enceinte, juste a mes amies, car j'aurais pas supporté ces réflexions genre "c'est dans ta tête", ca m'insupporte!
Un lutin de quatrans et un bigoudi de presque dozans! Mes amours de ptis mecs!
Avatar de l’utilisateur
caramels03
 
Messages: 6340
Inscription: 03 Mar 2009, 12:18

Re: Question(s) SOPK

Messagede Rachel » 16 Nov 2012, 11:43

Coucou Fofie,

c'est assez calme au boulot, je prends le temps de venir te repondre plus rapidement que prévu :wink:

J'ai une question en particulier : est-ce que le diagnostic a été posé avant votre désir de grossesse, ou est-ce qu'il a été découvert à l'occasion de votre attente de grossesse ?

Les autres questions :
Est-ce que le SOPK était le seul gros obstacle, ou est-ce qu'il était associé avec un autre, ou d'autres problèmes de fertilité ?
Est-ce que le "cloclo" (nom transformé) vous a permis d'être enceinte ?
Est-ce que l'une d'entre vous a vécu l'opération drilling ?
Est-ce que l'une d'entre vous a du aller jusqu'Ă  la FIV pour ĂŞtre enceinte ?


J'ai a peu pres le meme parcours que Caramels en fait.

Lorsqu’on a décidé de faire un enfant, que j’arrête la pilule, non je ne savais pas que j’avais des OPK.
Je me souvenais que quand j’étais ado, il pouvait se passer plusieurs mois oui sans que je n’ai mes règles mais bon.

J’arrête la pilule, mon premier cycle a duré 90 jours…….90 jours pendant lesquels j’enchainais les tests de grossesse car mes règles ne venaient pas.

Pendant ce 1er cycle, un jour j’ai été prise d’une douleur atroce dans le bas ventre, mais vraiment j’avais la sensation que quelque chose se déchirais dans mon ventre.

Ma gygy me reçoit en urgence (on s’entend super bien, et elle a un appareil à écho dans son cabinet). Il s’avère que je suis en train d’ovuler (la douleur vient de la) mais c’est à l’occasion de cette écho que le verdict tombe !!!
J’ai des OPK…. L’expression de Cara est bien imagée je trouve…un nid d’abeilles.
Ma gygy me dit donc que mes ovulations risquent d’être de mauvaises qualités, que je risque de mettre du temps pour avoir un tit bout.

Ma gygy ne m’a pas fait attendre (et je l’en remercie encore…), on a tout de suite enchainer tous les examens pour savoir « si c’était le seul pb ou non » : prise de sang, courbe de température, hystéro pour moi, et spermo pour mon homme.

Spermo et hystro sont ok. Donc l’OPK est le seul pb.

On me prescrit le cloclo, un comprimé que je dois prendre au tout début du cycle. Et miracle, j’ovule bien plus tôt.

Et re-Miracle, ma grande est venue se nicher dans mon bidon dès le 2è cycle d’essai sous cloclo.

J’ai également été mise sous Utrogesta* (progestérone) jusque 4 mois de grossesse.

Quand on a décidé de mettre bb 2 en route, j’ai prévenue ma gygy. Elle m’a dit qu’on attendait 3 mois pour voir. Et au bout de ces 3 mois toujours pas de gluches…..

Prescription de dudu et hop c’est reparti pour cloclo.

On commence donc à 1 comprimé en début de cycle. Ca marche moins bien que la 1ère fois, mes cycles raccourcissent mais j’ovule encore trop tard et de trop mauvaise qualité.

Donc nous passons à 2 cp, et ça a marché au 3è cycle d’essai. J’avais dans mon sac mon ordonnance pour passer à la vitesse au dessus, c'est-à-dire les piqures de Pur****, et le numéro de tel d’un gygy spécialisé en PMA.

Je n’ai pas eu non plus l’opération, et j’ai eu la grande chance de ne pas passer par la PMA.

Je pense avoir eu la grande grande chance d’avoir une gygy à l’écoute et qui ne m’a pas fait poiroter pendant des mois avant de lancer le traitement.

Aujourd’hui, je suis « obligée » de prendre la pilule pour mettre mes ovaires au repos. Mes ovulations me faisaient un mal de chien, vraiment, je ne pouvais plus marcher (bon pratique pour savoir quand fallait faire le câlin, mais aie !!!) Car meme sous pilule je fais des petits kystes.

Voilou, si tu as d’autres question

Des gros gros bibi
Mes loulettes
"Il ne faut avoir aucun regret pour le passé, aucun remords pour le présent, et une confiance inébranlable pour l'avenir"
Avatar de l’utilisateur
Rachel
 
Messages: 12206
Inscription: 24 Juin 2003, 08:36
Localisation: The pourrites land

Re: Question(s) SOPK

Messagede Sophie » 16 Nov 2012, 12:19

Merci infiniment Rachel ... c'est en effet un parcours qui ressemble Ă  celui de Caramel : claire, net et efficace.
Bon, ce qui ne empêche pas les inquiétudes, l'attente et la douleur ... :?
Merci beaucoup.
Bises Ă  toi et des pitchounettes !
ImageManoé, votre grossesse au jour le jour.
ImageLe Mag
"Et n'oubliez pas que la terre prend plaisir Ă  sentir vos pieds nus et que le vent aspire Ă  jouer avec vos cheveux." Khalil Gibran.
Avatar de l’utilisateur
Sophie
 
Messages: 6321
Inscription: 14 Juin 2003, 16:48
Localisation: En mode "improbable"...

Re: Question(s) SOPK

Messagede choupinette770 » 16 Nov 2012, 17:11

suis lĂ  suis lĂ  caramels :Good:


1. pour ma part les OPK ont été détectée 6 mois après le début des essais, en effet suite à l'arret de la pillule j'ai fait une FC précoce et après cycles très irréguliers, rien de plus audépart

2. au début il était le seul gros obstacle oui, et puis peu à peu à mesure que le temps à passé et qu'il n'y a pas eu d'autre grossesse avérée sur le long terme (j'ai refait 2FCprécoces après), j'ai eu du cloclo au bout d'un an qui m'a rendu des cycles super réguliers et une ovulation. mais toujourspas de grossesse donc on est passés aux inséminations puis au FIV. Lors de la 1ere FIV (avec FC) j'ai eu beaucoup d'ovocytes mais très peu d'embryons) (14 ovo et 4 embryons), la 2eme j'ai eu 30 ovocytes avec plus de la moitié d'immature, là ils ont commencés à parler d'une possible immaturité ovocytaire due au trop grand nombre de follicules des le départ du coup ils ne pouvaient pas grossir normalement... et mettaient bien plus de temps à mûrir même sous traitement... pour la 3eme fiv, on a changer de protocole pour faire "moins" travailler les ovaires, pourtant j'ai du être hospitalisée car mes ovaires ont plus que triplés de volume, j'avais de l'eau dans le vente et autre... pas de bb
En aout le gygy PMA, m'a envoyé autre part, on parle maintenant de drilling et si pas de grossesse de maturation in vitro car finalement combinée aux OPK s'ajoute un pb de maturité et qualité ovocytaire

3. le cloclo à juste permis l'ovulation et la régularisation des cycles pour moi

4. L'opération est prévue normalement la 1ere quinzaine de janvier, je pourrais t'en dire plus après

5. oui ici 4 FIV et toujours pas de bb, alors on espère que le drilling sera notre porte de sortie, sinon ce sera lamaturation in vitro


si tu as besoin d'autres infos n'hésites pas :wink:
Eva, mon miracle, 9avril 2014 Ă  0h25
Elena, ma revanche, 26 février 2016 à 16h22
Avatar de l’utilisateur
choupinette770
 
Messages: 3321
Inscription: 17 Sep 2008, 16:32
Localisation: melun

Re: Question(s) SOPK

Messagede choupinette770 » 16 Nov 2012, 17:23

Sophie: dans mon cas, de légères douleurs tout au long du cycle, mais rien de bien douleureux
la stimulation au cloclo ne m'avait pas déclenché d'autres douleurs, juste l'ovu qui se sentait bien
Par contre avec les injections c'est une autre histoire, la douleur apparait fortement quand le ou les follicules sont gros, juste avant le déclenchement, et l'ovulation se fait très bien sentir, je dirai comme de bonnes grosses douleurs de rrr
Le pire je dirai que c'est pour les FIV, car tous les jours tu as une injection pour bloquer les ovaires histoire de ne pas ovuler avant l'heure et avoir plein de follicules. ensuite tu rajoutes en plus l'injection de la stim et la au fil des jours tu sens la pression, un peu comme si tu les sentais grossir
Lorsqu'ils commencent à faire tous environ 14/15mm ça devient doulureux (surtout quand tu en as plus d'une vingtaine de taille différente par ovaire (le nombre très impotant est du aux OPK), et plus les jours passent plus ça lance et plus tu snes les ovairesbouger
Eva, mon miracle, 9avril 2014 Ă  0h25
Elena, ma revanche, 26 février 2016 à 16h22
Avatar de l’utilisateur
choupinette770
 
Messages: 3321
Inscription: 17 Sep 2008, 16:32
Localisation: melun

Re: Question(s) SOPK

Messagede Sophie » 16 Nov 2012, 20:01

Choupinette, merci pour tout.
Je reste particulièrement sans voix sur ton parcours, je te remercie infiniment de nous le raconter.
Est-ce que tu me permets de te poser des questions (stupides) en plus pour rebondir sur ce que tu viens de nous expliquer, préfères-tu ici ou en messagerie privée ?
Mille mille mercis.
La bise,
Sophie
ImageManoé, votre grossesse au jour le jour.
ImageLe Mag
"Et n'oubliez pas que la terre prend plaisir Ă  sentir vos pieds nus et que le vent aspire Ă  jouer avec vos cheveux." Khalil Gibran.
Avatar de l’utilisateur
Sophie
 
Messages: 6321
Inscription: 14 Juin 2003, 16:48
Localisation: En mode "improbable"...

Re: Question(s) SOPK

Messagede choupinette770 » 16 Nov 2012, 20:24

tu peux me poser autant de questions que tu veux, il n'y a pas de soucis; tu peux les poser ici sans problème
Eva, mon miracle, 9avril 2014 Ă  0h25
Elena, ma revanche, 26 février 2016 à 16h22
Avatar de l’utilisateur
choupinette770
 
Messages: 3321
Inscription: 17 Sep 2008, 16:32
Localisation: melun

Suivante

Retourner vers En t'attendant.

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 7 invités

cron